Si vous ne parvenez pas à lire correctement ce message, cliquez ici
Bonjour , voici la lettre d'information n°10 du Jeudi 09 Mars 2017

3 jours de Spectacles à Cordemaisaffiche 20 ans MIKO A5

Les 17, 18 et 19 mars, la Cie Fil à io et Philippe Miko fêtent leurs 20 ans de spectacles. A cette occasion, ils organisent une grande fête de 3 jours avec spectacles, expositions, scène ouverte et animations diverses pour tout public.

Même si tous les spectacles sont gratuits, il est conseillé de réserver.

Pour connaître le programme, cliquez-ici.

ça s'est passé le 9 mars 1831

Création de la légion étrangère

Louis-Philippe de Bourbon-708x1024

Suite à la dissolution du régiment de Hohenlohe le 5 janvier 1831, le roi Louis-Philippe 1er reprend la tradition des régiments étrangers attachés à la monarchie (Suisses, Irlandais, Hongrois, Polonais...).

Il fonde la Légion étrangère par la loi du 9 mars 1931 en vue d'encadrer les recrues étrangères, à commencer par les mercenaires suisses. Il renoue, ce faisant, avec la tradition des régiments étrangers attachés aux rois de France.

Le décret précise que la légion « ne pourra être employée que hors du territoire continental du royaume » (article 1er) mais cette clause sera contournée par la force des choses quand le territoire sera envahi, en 1870, 1914-1918 et 1940.

C'est en Algérie que la légion s'illustre pour la première fois, sous la devise : « Honneur et Fidélité », avant d'acquérir ses lettres de noblesse à Camerone (Mexique). Ses unités sont d'abord regroupées par nationalités pour « pour faciliter le commandement » mais cette disposition s'avère très vite source de tensions et dès 1835, le colonel Bernelle impose l'« amalgame » avec le français pour langue unique de commandement.